On a appris aujourd’hui, des suites d’une longue maladie non précisée, le décès du comédien-chanteur-danseur français Jean-Pierre Cassel, de son vrai nom.
Les médias, radio comme télévision, rappellent son parcours, ses grands succès, puis rajoutent qu’il est le père de Vincent Cassel, brillant acteur.
De son autre fils, Matthias, aucune ligne, aucune phrase.
Matthias Cassel n’est pourtant pas seulement le « fils de », il est aussi un rappeur et graffeur, et aujourd’hui producteur de rap, plus connu sous le nom de « Rockin Squat ».

Un tee-shirt Sixpack pour chaque jour de la semaine, c’est great !

Lundi : Gorey – Logorey
Mardi : Cody Hudson – All-over
Mercredi : Flying Fortress – 04
Jeudi : L-mac
Vendredi : Clark magazine vs. Sixpack – Alain Delon
Samedi : Shail Shah
Dimanche : Tabas – We Love

Après le très bon Fear of a Black Tangent (2005), l’excellent Busdriver, chantre du abstrakt hip-hop, a sorti en janvier de cette année un nouvel album : RoadKillOvercoat.
Le natif de Los-Angeles qui est depuis longtemps passé du haut-débit à la fibre optique est quand même capable de servir quelques chansons avec un rythme lent loin d’être ennuyeux comme la magnifique balade Dream Catcher’s Mitt,qui ponctue l’album, un vrai bijou tout en douceur et apaisant.
Bus alterne le rapide et le relaché, l’album démarre tambour battant avec Casting Agents and Cowgirls. Au fond, les changement de rythmes deviennet un ensemble correctement coordonné.
De plus quand on connaît le personnage et/ou qu’on a eu la chance de le voir en concert (20/11/2005 @BarsiBarla – Nancy 54), on ne peut que constater son goût du show et de la perfomance. Ce soir là, petits moyens oblige, ils étaient seuls sur scène et devaient se débrouiller pour le micro et la platine. C’est un artiste complet qui ne fait rien comme les autres.
Comme le précédent album, celui-ci est complet et à avoir. Vivement le prochain.

Militantisme

31/03/2007

Aujourd’hui 31 mars 2007, j’ai déchiré ma carte électorale.

PS: heureusement que je n’ai pas attendu le lendemain dimanche pour le faire, sinon on aurai pu croire à une farce.

Nelly Furtado – All Good Things Come To An End
Sharam – PATT (Party All The Time)
Björn Skifs – Härligt Härligt Men Farligt Farligt
Justice – We Are Your Friends
George Harrison – What Is Life
Claude François – Belinda

TTC – Frotte Ton Cul Par Terre
TTC – Une Bande De Mecs Sympas
Pierre Lapointe – Deux Par Deux Rassemblés
Ayo – Letter By Letter
Bénabar – Maritie et Gilbert Carpentier

Unplugged/Plugged

13/12/2006

Après plus d’un mois sans internet me voilà à nouveau branché au réseau !
Ça fait du bien tout simplement !

[MLB]
Il n’a fallu que quatre matchs aux Tigers de Detroit pour battre les A’s d’Oakland, gagner la finale de l’American League et, ainsi, se qualifier pour les World Series.
On appelle ça un balayage, un « sweep » en anglais dans le texte.

22 ans après les dernières World Series disputées par les Tigers, et remportées face aux Padres de San Diego, les Tigers retrouvent le sommet du baseball majeur aux États-Unis.
Il s’agit d’une véritable résurrection cette année pour l’équipe de Detroit après plusieurs années dans les bas-fonds de la Central Division où les Tigers enchainaient les records de médiocrité.

Dans la finale de la National League, Les Cardinals de Saint-Louis mènent 2 matchs à 1 face aux Mets de New York après avoir perdu le premier. Prochain match cette nuit.

Après avoir fait tomber au précédent tour les mythiques Yankees de New-York et leur 26 World Series 3 matchs à 1, les Tigers n’ont pas failli contre les californiens et peuvent sereinement se préparer pour la grande finale.
Alors pourquoi pas une finale Tigers – Cardinals. Une finale comme en 1968 où les Tigers s’étaient imposés au forcing 4 matchs à 3. Alors oui pourquoi pas.

Mange tes morts !

12/10/2006

Nancy, 12 octobre 2006.
Échanges de politesses dans le tram entre deux jeunes filles qui n’ont pas 18 ans (« Mange tes morts« , « j’vais t’marrave« , « ferme ta bouche pétasse« .
Puis les deux filles s’accordent pour descendre du tram à l’arrêt Gare-République, l’une des filles est accompagnée de sa bande d’amis.
Arrive l’échange de coups, le crépage de chignons. L’une des deux se retrouvent au sol, l’autre continue de frapper du mieux qu’elle peut (les filles ne savent pas se battre). Celles qui étaient avec ses amis se retrouvent en position de force.
Un de ses copains, justement, immortalise la scène à l’aide de son téléphone portable.

Une fois la rixe finie, les groupes se séparent. La perdante, un peu honteuse et humiliée, semble fuir le visage dissimulée sous la capuche de son blouson. La « gagnante » parade entourée de ses petits amis; ils savourent ce moment en revisonnant sur le portable d’une des leurs la bagarre.

Queen – Heaven for Everyone
Moby – Why Does My Heart Feel So Bad?
The Beatles – Free As A Bird
Gary Jules – Mad World
Stan Getz – The Girl From Ipanema
La Caution – Comme Un Sampler